vendredi 7 décembre 2018

Fête de la laïcité à LIVRY-GARGAN




Nous avons assisté jeudi 6 décembre, à Livry-Gargan.,  à une très belle fête où 800 d'enfants des écoles dont les 33 enfants de l'EMP en présence de Monsieur Le Maire de Livry-Gargan, de Madame Parouty représentant le DASEN, de Monsieur Gomez inspecteur de l'Education Nationale 

Les chansons choisies étaient un appel au vivre ensemble, à tendre la main à ceux qui étaient différents et où les élèves nous ont rappelé que « l’on a tous le même soleil et la même lune pour le sommeil ».
Ils ont non seulement travaillé leurs chants, mais également  décoré leur tee-shirt blanc peint de slogan ou de dessins rappelant fraternité paix planète. 



Félicitation aux élèves mais également aux enseignants sans qui rien n’aurait été possible.
Ce fut un hymne d’espoir à l’harmonie pour célébrer la laïcité.
La matinée s’est terminée par une belle Marseillaise chantée avec conviction par l’ensemble des enfants.


Les enfants, agitent le drapeau français en chantant la Marseillaise 

jeudi 20 septembre 2018

JURY DEPARTEMENTAL ECOLES FLEURIES


Pour l'année scolaire 2017-2018, ce sont 117 écoles de Seine-Saint-Denis qui ont participé au concours des écoles fleuries organisé par les DDEN en partenariat avec l'OCCE. 

Un travail d'une grande qualité a été fait par les élèves sous la houlette des enseignants, vous pouvez l'apprécier en feuilletant le rapport départemental. 

Rapport départemental des Jurys au concours des Des Ecoles Fleuries 2017 2018


15 écoles ont finalisé leur carnet de bord , et le jury a retenu les dossiers répondant aux critères du concours national.

Les membres du jury au travail



mardi 26 juin 2018

DDEN-INFO N°48

Sommaire


  • Notre assemblée Générale et sa résolution 
  • La restauration scolaire dans les communes du département
  • Concours "non au harcèlement"
  • Le concours citoyen

jeudi 17 mai 2018

L'écoleLa Fontaine de Neuilly-sur-Marne primée

 "Ne hurle pas avec la meute". Est le thème de l'affiche réalisée par les CM1 CM2 de l'école Jean de la Fontaine de Neuilly sur Marne, qui remporte le premier prix national du concours "Non au harcèlement" pour le cycle 3. 

Les remerciements d'Audrey:

"Mesdames et Messieurs


         Je m’appelle Audrey et je suis honorée de prendre aujourd’hui la parole au nom de tous mes camarades de l’école Jean de La Fontaine de Neuilly-sur-Marne.

         Cette année nous nous sommes engagés dans la lutte contre le harcèlement à l’école mais aussi contre toutes formes de violence en milieu scolaire.

         Nous sommes conscients des problèmes dont peuvent souffrir chaque élève dans l’école et dans notre quartier. Nous les avons subis ou nous les avons commis : des moqueries, des coups portés sans raison...autant de blessures de notre enfance.

         En fait, je crois que nous nous étions presque résignés et puis un jour la parole s’est libérée, Mme Gérard de la Réserve citoyenne a mené un débat au sein de notre classe où chacun a pu s’exprimer, raconter des expériences vécues.

         La journée de lutte contre le harcèlement fut un moment fort de notre réflexion et la classe a ensuite décidé de participer au concours Non au harcèlement.

         Nous avons pu compter sur Agy et Aurélie de l’association La Rue Tourne, elles ont mis leurs compétences au service de notre cause. Grâce à elles, nous nous sommes rendus compte qu’il existe des points communs entre la violence de la rue et la violence scolaire comme l’isolement des personnes sans abris et l’isolement de l’enfant harcelé.

         Ce que nous avons compris à travers cette expérience, c’est la nécessaire solidarité dont nous devons faire preuve les uns envers les autres. Il suffit parfois de tendre la main à un camarade pour faire taire la violence, rompre l’isolement.

         Sur notre affiche vous voyez donc des harceleurs avec des masques car ils agissent toujours en bande, « en meute » comme des loups, le harcelé est isolé et faible, comme le Petit chaperon rouge dans le conte de Perrault. Une enfant tend la main à l’enfant harcelé.

         Nous voulons croire  que l’homme n’est pas un loup pour l’homme mais un frère. Enfin, nous avons placé en arrière-plan les symboles Républicains afin de rappeler les exigences de l’école Républicaine qui s’appuie sur la devise :

 Liberté-Egalité-Fraternité.

Mesdames et messieurs, au nom de tous, je vous remercie."

lundi 9 avril 2018

Premier ravivage sous la pluie





Comme chaque année, la délégation de Gagny-Villemomble  a organisé une commémoration à L’arc de Triomphe.  Cinquante  élèves de l’école Lavoisier de Gagny, admirablement préparés ont déposé une gerbe sur le tombeau du soldat inconnu .

Très émus , ils ont entonné la Marseille en y mettant tout leur cœur. Les voix des enfants du conseil municipal de jeunes de Pierrefitte se sont mêlées à celles des élèves de CM2 de Gagny .

jeudi 15 mars 2018

NON AU HARCELEMENT EN SEINE-SAINT-DENIS



Remise du Prix "coup de cœur"

Mercredi 14 mars  après-midi, au lycée international de Noisy-le-Grand, avait lieu la remise des récompenses académiques pour le concours « Non au harcèlement » en présence de Monsieur Auverlot, recteur de l'Académie de Créteil et de Monsieur Wassenberg DASEN de la seine saint Denis.


Nous avons assisté à la présentation des différents travaux des lauréats, deux affiches et 4 vidéos. J’y étais en tant que « réserviste citoyenne » et pour avoir travaillé à l’école La Fontine de Neuilly-sur-Marne et j’avoue que j’ai été époustouflée par  la qualité et la créativité des réalisations des élèves.

Sur 78 dossiers remis, 6 ont été sélectionnés : 2  dans la catégorie cycle 3, 3 dans la catégorie cycle 4 et 1 catégorie lycée tous dans l’académie de Créteil dont 4 dans le département de Seine Saint Denis.

Les élèves de l’école La Fontaine de Neuilly-sur-Marne se sont vu décerner, en plus de la sélection pour la finale nationale,  le prix « coup de cœur » à l’unanimité des membres du jury académique en présence de  Monsieur Pinon-David IEN de la circonscription, Monsieur Gorrichon, directeur de l’école et des parents d’élèves 

Dans le journal « le parisien » du jeudi 15 mars, je vous invite à lire des témoignages des enfants recueillis par Sébastien Thomas .
Régine Gérard 





Sur le site de l'académie de Créteil vous pouvez visionner les six productions. 




mardi 13 février 2018

L’école a perdu un grand défenseur de la laïcité


Nous avons appris la mort de Guy Georges le 3 février 2018,  ancien secrétaire général du SNI PEGC, le syndicat des instituteurs et PEGC, grand militant laïque.

Un grand nombre de nos collègues DDEN n’ont pas oublié son  intervention  lors de notre assemblée générale à Livry Gargan  en 2014.  

Il avait  fait un exposé sur « Quelle école de la République pour le 21ème siècle et quelle place pour les DDEN dans cette école » qui avait lancé le débat sur le rôle de l’école aujourd’hui.
Depuis 2005, chaque 9 décembre, date anniversaire de la loi de Séparation des Églises et de l’État, les réseaux de militants laïques constitués autour de Guy Georges procédaient à la plantation d’arbres de la laïcité.
Jusqu'à la fin de sa vie, il a continué à défendre les valeurs humanistes et sociales ainsi que les principes laïques.


vendredi 2 février 2018

DDEN-INFO N° 47

Le numéro 47 du DDEN-INFO vient de paraître:
Vous y trouverez :
  • le compte-rendu de notre Jubilé
  • les actions de la semaine de la laïcité 
  • des écoles fleuries


samedi 9 décembre 2017

STAINS: Un nouvel arbre de la Laïcté dans le département de Seine-Saint-Denis


Le conseil municipal des enfants de Stains avait préparé de très beaux textes sur la Laïcité.
Ils les ont  lus d'une voix assurée, convaincante et convaincue ce qui a ravi l'assistance présente et suscité applaudissements de tous (parents venus nombreux, DDEN, élus, Monsieur  Matthieu Pointreau l'inspecteur de l'Education Nationale de la circonscription, et nos partenaires et amis Claire Pessain-Garric,  présidente de la Fol 93 ligue de l'enseignement, Rodrigo Arenas  président de la FCPE 93 



Les enfants ont été chaleureusement remerciés et félicités lors des différentes prises de paroles que ce soit par Régine Gérard secrétaire Générale de l'Union Départementale,  par Monsieur Le Maire  Azzédine Taïbi,  et  par Madame Véronique Parouty représentant Monsieur le Directeur académique .
Monsieur Le Maire  Azzédine Taïbi,

En ce jour d'anniversaire de la Loi de 1905, après les prises de parole  les enfants ont planté l'Arbre de la laïcité (un abricotier)  qu’ils verront grandir et qui leur donnera bientôt de beaux fruits.


Le conseil des enfants a posé ensuite pour des photos-souvenir devant leur arbre et avant d'aller se réchauffer autour d'une collation offert par la municipalité .



lundi 27 novembre 2017

JUBILE INTERVENTIONS DES PERSONNALITES


50 ans de vie pour une association est un événement important ! 
A l'occasion de son Jubilé, l’Union Départementale des délégués départementaux de l’Education Nationale a réuni les DDEN et ses partenaires amis le vendredi 24 novembre 2017.

Plusieurs personnalités nous ont honoré de leur présence.
Vous pouvez retrouver certaines de leurs interventions en cliquant sur leur nom.
(Un grand merci à Constantin pour toutes ces images et la mise en ligne des vidéos)


Intervenants

dimanche 26 novembre 2017

L'UNION DEPARTEMENTALE A FETE SES 50 ANS

Vendredi 24 novembre,  l'Union Départementale de Seine Saint Denis a réuni les DDEN à l'occasion de son Jubilé avec la présence de ses partenaires et amis.



Nous avons été honorés de la présence de Monsieur Préfet de la Seine Saint-Denis, Pierre-André DURAND et de Monsieur le  Directeur Académique, Christian WASSENBERG.


dimanche 12 novembre 2017

Commémoration du 11 novembre par des élèves de Neuilly-sur-Marne


Monsieur Maljean maire adjoint de Neuilly-Sur-Marne

Les enfants de l'école élémentaire Jean de La Fontaine de Neuilly-sur-Marne ont massivement participé aux commémorations du 11 novembre 1918. En ce 99ème anniversaire, ce sont 30 élèves qui ont représenté dignement leur école lors de la commémoration locale, ils ont chanté La Marseillaise avec la chorale municipale et Monsieur Mahéas, maire de Neuilly-sur-Marne, a longuement échangé avec eux. Un article sera publié prochainement dans le magazine local.




Sur le parvis de la Préfecture

L'après-midi ce sont 30 autres enfants, accompagnés de leurs enseignantes (Mme Lemaire, Mme Philiponneau, Mme Chibane) et du directeur de l'école, M. Gorrichon, qui ont assisté à la cérémonie départementale à la Préfecture de Bobigny. Sous une pluie battante, les enfants sont restés calmes et concentrés pendant toute la cérémonie. 






Ils ont ensuite été accueillis dans le salon d'honneur de la Préfecture où ils ont chanté La Marseillaise sous la direction de l'une des enseignantes, Mme Chibane. Ils ont été récompensés par un buffet copieux et les félicitations de M. Durand, préfet de Seine-Saint-Denis. Le car pour accompagner les enfants avait été mis à la disposition de l'école par la municipalité de Neuilly-sur-Marne .
Les enfants chantent la Marseillaise.

jeudi 2 novembre 2017

50 ans au service de l'Ecole Publique

Les DDEN de Seine-Saint-Denis fêtent le jubilé de leur Union Départementale
(Accès sur invitation à confirmer)




Téléchargez ici la brochure du spectacle














mardi 31 octobre 2017

Palmarès des écoles fleuries de Seine-Saint-Denis 2016-2017





1er Prix national
Ecoles Elémentaires
Ecole Marie-Curie            Bagnolet 
Ecole Jean Jaurès 2           Livry-Gargan
Ecole Marcel Cachin        Neuilly-sur-Marne
Ecole Jules Guesde           Aubervilliers


Prix du Jeune Jardinier
Ecoles Elémentaires

  • Ecole Félix Eboué             Rosny-sous-Bois
  • Ecole Blériot                     Saint-Denis
  • Ecole Aragon                    Pantin

Ecole Maternelle
Ecole Emile Zola             Aulnay-sous-Bois
Couvertures des albums primés


mercredi 11 octobre 2017

JURY ECOLES FLEURIES



Le concours des écoles fleuries est organisé par la Fédération des DDEN relayé dans chaque Union par les délégués départementaux de l'Education Nationale en partenariat avec l'association départementale de l'Office central de la coopération à l'école (OCCE) et avec le soutien du ministère.

 Il s'agit d'un projet d'apprentissage par le jardinage et d'éducation au développement durable.

Cette activité  développe une démarche coopérative qui valorise l'autonomie et l'initiative des élèves. Elle contribue également à l'ouverture de l'école sur son environnement.

Cette opération est ouverte aux établissements scolaires publics, de la maternelle au collège :
Lors du passage des jurys de secteurs dans 67 écoles du département, les élèves ont pu expliquer et  montrer leur travail pédagogique ainsi que leurs réalisations dans le jardin ou dans la cour de l’école. Des albums ont été sélectionnés et pendant deux jours ils ont été examinés par le jury national, composé de DDEN et de représentant de l'OCCE..


Nous devrions avoir les résultats rapidement.  

Félicitations aux équipes enseignantes et aux élèves d’avoir participé à cette activité qui par la mise en œuvre du projet permet non seulement d’atteindre des objectifs d’apprentissage et de développer patience, persévérance et créativité

mercredi 5 juillet 2017

Concours des Petits Artistes de la Mémoire 2017

Le concours des Petits artistes de la mémoire, la Grande guerre vue par les enfants a été créé en 2006 par l'ONACVG à l'occasion du 90ème anniversaire de cette institution fondée pendant la première guerre mondiale pour venir en aide aux anciens combattants et à leurs familles.

 Les élèves des classes participantes réalisent un « carnet de guerre » imaginaire illustré par des dessins, des peintures, des collages, des poèmes, des textes, etc. retraçant l'histoire d'un « Poilu » originaire de leur département, de leur commune ou parfois même de leur famille.

Cinq classes de CM2  du département  s'étaient inscrites cette année scolaire 2016-2017.

Deux classes se voient récompensées :
L'école Blaise Pascal de Gagny
Les écoles Paul Bert et Georges Mercier de Coubron

La cérémonie de remise du prix  départemental aura lieu dans les salons de la préfecture jeudi 6 juillet .

mardi 27 juin 2017

Labellisation ECO-ECOLE de l'école Joliot Curie à Noisy-le-Grand

Grâce à l’implication  des élèves, des enseignant(e)s mais aussi de nos différents partenaires tels que les parents d’élèves, le collège du Clos Saint Vincent, ainsi que les associations et structures ayant accueilli nos élèves lors de sorties scolaires, nous avons le plaisir de vous informer que notre établissement a été retenu pour obtenir le label ECO Ecole 2017. Ce label est décerné aux établissements scolaires qui s’engagent vers un fonctionnement écoresponsable et intègrent l’EDD dans les enseignements.

Cette année, chaque classe a travaillé sur le thème de l’eau. Les élèves ont été amenés à réfléchir aux questions environnementales et à l’éco-citoyenneté : prendre conscience du caractère indispensable de l’eau mais aussi de sa fragilité, de l’inégale répartition de l’eau parmi les hommes, réfléchir sur nos comportements et sur les aménagements possibles pour protéger cette ressource. Ce thème avait pour objectif de créer chez nos futurs éco-citoyens une prise de conscience sur la gestion des équilibres fragiles et aux risques qu’ils auront à gérer.

Cette labellisation apporte la reconnaissance des travaux menés tout au long de l’année autour du thème de l’eau que vous pourrez consulter lors de notre exposition vendredi 30 juin .

Félicitations à Tous


lundi 26 juin 2017

CONGRES 2017


RESOLUTION GENERALE 2017

Réunis du 23 au 25 juin 2017, à Grenoble, pour leur 103° congrès national, les Délégués Départementaux de l'Éducation Nationale rappellent que l'avenir de notre pays repose, en partie, sur la qualité de son école publique, laïque. L'investissement consacré à ce maillon est déterminant pour notre cohésion nationale. L'enjeu républicain de l'Ecole laïque est la République et réciproquement.

Pour servir l'intérêt général, face aux diversités démographiques, géographiques et sociales, la puissance publique n'a d'obligation constitutionnelle qu'à l'égard du seul public laïque d'éducation.

Les DDEN dénoncent les aides et privilèges croissants que la puissance publique accorde à une concurrence privée, valorisée et choyée qui fonctionne et s'administre sur le mode libéral pour des intérêts particuliers ou communautaristes.

Au seuil de ce nouveau quinquennat, les DDEN veilleront, comme toujours, à la justification des décisions et des actes pour les confronter aux finalités et orientations portées au crédit de l'école publique laïque.



Au nom de l'intérêt des enfants

L'École publique a l'obligation d'accueillir tous les jeunes, au-delà de l'origine des familles, des inégalités sociales et des convictions particulières des uns et des autres. Elle doit répondre à l'exigence de laïcité du vivre ensemble des élèves, citoyens en devenir.

Les DDEN revendiquent le maintien de la semaine de quatre jours et demi pour alléger les journées scolaires avec l'organisation gratuite des activités du temps périscolaire, encadrées par des personnels qualifiés.

Les DDEN militent, en particulier, pour le rétablissement d'une véritable médecine scolaire de prévention, l'amélioration de l'accompagnement des enfants en situation de handicap et le développement des réseaux d'aide.



Au nom de l'égalité en éducation

L'Ecole laïque est le but et le moyen de la République. Le but parce qu'il permet à chacun de se construire comme citoyen et le moyen car seuls les citoyens peuvent faire vivre la République.

Les DDEN s'opposent à l'émiettement territorial et à l'individualisation du rapport à l'école. Mesures qui, au nom de l'autonomie des établissements, menacent l'égalité devant le droit en éducation et l'unicité de notre système éducatif.

Les DDEN exigent les moyens nécessaires pour combattre les inégalités et les exclusions dans les territoires ruraux et les zones difficiles.

Les DDEN revendiquent un état des lieux des bâtis scolaires réalisé par les services de l'Etat.

Les DDEN se prononcent pour la scolarisation à partir de trois ans avec la possibilité d'un accueil à l'école maternelle à partir de deux ans.

L'application du Code de l'éducation doit assurer notre présence dans les départements concordataires.

Au nom de la Laïcité

Les DDEN rappellent leur indéfectible attachement à la liberté de conscience et à l'égalité en droit de tous les citoyens au regard de toutes les convictions religieuses ou non. Les nécessaires séparation et neutralité des pouvoirs publics garantissent la laïcité, fondement de notre Constitution.

Pour l'École publique, cela implique le caractère laïque des personnels, des associations et des particuliers qui apportent ponctuellement leur concours à l'institution scolaire.

Les DDEN réclament la suppression des statuts dérogatoires.

Les DDEN, fidèles au Serment de Vincennes, demandent l'abrogation des lois scolaires anti laïques de la loi Debré à la loi Carle afin de ne pas financer la concurrence de l'École publique et d'éviter les enfermements communautaristes.



Les DDEN amis de l'Ecole publique

Dans le rôle que leur confère leur fonction institutionnelle, les DDEN demandent une participation délibérative et non plus consultative aux Conseils Départementaux de l'Education Nationale.

Dans leur fonction associative, les DDEN dévoués au service public d'éducation avec pour seule préoccupation l'intérêt de l'enfant soutiennent les actions en faveur de l'école publique qui œuvre à l'épanouissement des enfants et tout à la fois fait vivre l'idéal laïque de notre République. Partenaires de l'institution, les DDEN participent à la promotion de la Charte de la Laïcité à l'école et sont engagés dans la Réserve citoyenne de l'Éducation Nationale.

Pour forger I'unité nationale, la République doit réaffirmer par son système éducatif laïque la nécessité d'édifier et de respecter la liberté de conscience des élèves qui lui sont confiés, d'éveiller leur sens critique et d'œuvrer à l'émancipation de toutes et de tous.

Grenoble, le Z5 juin 2017

La résolution générale a été adoptée








mercredi 31 mai 2017

DDEN INFO N° 46

SOMMAIRE DU N° 46

Echos de l'assemblée générale 2017
Cérémonie de remise des prix nationaux  du concours écoles fleuries
Synthèse départementale des visites d'écoles
Echo du CDEN
Vie des délégations
  1. Quelle place du corps dans notre système éducatif? (2)
  2. Aulnay-sous-Bois: Ecole Paul Eluard; une bonne nouvelle!



mardi 30 mai 2017

Félictation à l'école Jean Lurçat de l'Île Saint Denis



Comment faire le portrait de mes amis, de ma classe, de ma rue, de mon pays ?

Concours Portraits pluriels : Quand la classe coopère



Chaque année le concours organisé par le Suipp , en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), Les Éditions L'École des loisirs, Les Éditions Acte Sud Junior, Rue du Monde, La Ligue de l'enseignement, la Ville de Paris et le Café pédagogique,



Partir à la découverte consciente de l'être ensemble, c'est un peu ce que demandait le concours Portraits pluriels imaginés.



Félicitations à la classe de CE1 de Madame Roger CE1
à l’école École Jean Lurçat de L'Île Saint Denis (93),
qui a obtenu  un 2ème prix .

lundi 22 mai 2017

« les enfants du patrimoine » édition 2017



Le CAUE 93 (conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement de Seine-Saint-Denis organise depuis quatorze ans une action qui permet d’ouvrir aux jeunes franciliens la veille des journées européennes du patrimoine en partenariat avec la DRAC.
Le thème des journée du patrimoine de cette année est " jeunesse et patrimoine"
 Cette action aura lieu le 15 septembre 2017.

Le programme d’activités est consultable sur le site  http://www.les-enfants-du-patrimoine.fr/search .

 L’inscription des classes s’effectue en ligne, à cette même adresse.

lundi 10 avril 2017

Les DDEN de Seine Saint Denis recrutent


Le mandat des DDEN en fonction arrive à expiration à la rentrée scolaire 2017 (cf.circulaire). 
A cet effet, il y a lieu de procéder au renouvellement de l’ensemble des DDEN actuellement en fonction et de désigner des nouveaux candidats délégués.
Le DDEN est un ami de l'école publique.
  • C'est une fonction  bénévole.
  • Quelles sont ses missions ?
    ·        visiter les écoles (état des locaux, sécurité, hygiène, fréquentation scolaire, mobilier scolaire, matériel d’enseignement…) ;
    ·        rédiger le bulletin de visite et en faire la synthèse
    ·        participer aux conseils d’écoles (membre de droit) ;
    ·        réaliser les différentes enquêtes départementales et nationales ;
    ·        organisation et vie scolaire ;
    relation avec les autorités locales

  • Quelles sont les conditions requises pour candidater? :

·        avoir au moins 25 ans ;
·       ne pas avoir fait l’objet de condamnation pour crime ou délit contraire à la probité et aux bonnes moeurs ;
·        jouir de ses droits civils, civiques et familiaux ;
·        les instituteurs et professeurs des écoles publiques ou privées en position d'activité ne peuvent postuler ;
·        les parents d’élèves candidats ne peuvent être chargés de l’école où sont scolarisés leurs enfants ;
·        les maires et conseillers municipaux chargés des questions scolaires ne peuvent intervenir dans les écoles de leur commune.

  •   Comment faire acte de candidature?
   En nous écrivant  pour cela remplir le formulaire en haut à gauche.
     Références : articles D.241-24 à D.241-35 du code de l’éducation circulaire n° 2016-102 du 5-7-2016 juillet 2016  parue au bulletin officiel n° 28  du 14 juillet 2016

Les candidatures doivent être examinées en CDEN courant mai.